Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#1 Message par Abbé Zins » mar. 27 oct. 2015 16:14

Catéchisme du Concile de Trente a écrit :
« Jésus-Christ, notre Dieu et Sauveur, en parlant du dernier jour, a déclaré Lui-même qu'il y aurait un Jugement général.

Il en a marqué les signes avant-coureur...


Trois principaux signes, nous dit la Sainte Écriture, doivent précéder le Jugement général :

1° la prédication de l'Évangile par toute la terre,

2° l'Apostasie, et 3° l'Antéchrist.



En effet, Notre Seigneur Jésus-Christ nous déclare que « l'Évangile du Royaume sera prêché dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les Nations, et alors viendra la consommation » (Mt. 24,14)....

A son tour l'Apôtre nous prévient (II Thes. 2,2s) de ne pas nous laisser « séduire en croyant que le jour du Seigneur est proche. Car tant que l'Apostasie ne sera point arrivée, et que l'homme de péché n'aura point paru, le Jugement n'aura pas lieu.»..»

(Catéchisme du Concile de Trente, ch. 8. 2,4)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#2 Message par Abbé Zins » mar. 27 oct. 2015 16:15

Avant de s'appliquer à comparer ces trois signes avec l'état du monde contemporain, il est bon d'appuyer cet enseignement du Catéchisme du Concile de Trente par divers commentaires des Saints Pères et Docteurs de l'Église.

« Le Christ, Lui-même, donne beaucoup de signes : Il en donne un surtout, et c'est le plus grand : Quand l'Évangile aura été prêché dans toutes les Nations.» (Saint Jean Chrysostome, hom. 1 in II Thes.)

« L'Apôtre indique donc ici 2 signes précurseurs du Jugement : d'abord cette défection universelle, ensuite l'Antéchrist lui-même.» (Cornélius a Lapide, in II Thes. 2,3)

« Sans indiquer d'époque précise, l'Apôtre montre (l'ultime) signe (principal) qui fera reconnaître le temps de la fin, à savoir l'Antéchrist.»

(Saint Jean Chrysostome, hom. 1 in II Thes.)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#3 Message par Abbé Zins » mar. 27 oct. 2015 16:17

Les Pères et Saints Docteurs de l'Église expliquent encore à ce sujet, notamment à partir d'affirmations de Saint Paul, que l'Évangile a été répandu dans le monde entier d'une certaine manière imparfaite dès le temps apostolique, mais le sera de façon plus parfaite avant la période de la fin de ce monde présent ; ce qui marquera alors l'entrée dans cette période finale.

Tenons-nous-en ici à quelques citations à ce sujet.

« En effet, au temps des Apôtres, à toutes les Nations, même jusqu'aux extrémités de la terre, est parvenue au moins une certaine rumeur de la prédication des Apôtres, par les Apôtres eux-mêmes ou leurs disciples.

Saint Matthieu a prêché en Éthiopie, Saint Thomas en Inde, Saint Pierre et Saint Paul en Occident. Et c'est ce que veut dire Saint Jean Chrysostome.

Néanmoins, il n'a pas été accompli au temps des Apôtres que l'Église ait été établie dans toutes les Nations, ce qui doit pourtant avoir lieu avant la fin du monde, comme le dit Saint Augustin.»

(Saint Thomas in Rom. 10,18)


« On peut (donc) dire que l'Évangile a été divulgué à travers le monde entier au temps des Apôtres quant à la renommée (Ps. 18,4), mais non quant à (la prédication et) à l'implantation.»

(Saint Thomas in Col. 1,6)


« Il faut entendre cela (Col. 1,6 ; Rom. 1,8 ; 10,18) exprimé par hyperbole ou par synecdoque, que l'Évangile a été prêché et divulgué avant la destruction de Jérusalem par Titus, à travers les principales parties de la terre, et non cependant à travers des pays moins connus et célèbres.»

(Cornélius a Lapide, in Mt. 24,14)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#4 Message par Abbé Zins » jeu. 25 févr. 2016 21:47


« Saint Augustin dit qu'à son époque il y avait encore des Nations en lesquelles l'Église n'était pas encore implantée. Il dit donc qu'il faut entendre cela du temps où l'Evangile sera prêché de telle sorte que, quand dans toutes les Nations une Église sera fondée, bien que les uns croiront et les autres non, alors viendra la fin.. Ce qui aura lieu vers la fin du monde. Quand l'Apôtre dit ici : « dans le monde entier », il parle donc du futur comme s'il était présent, en raison de la certitude de l'évènement.» (Saint Thomas in Col. 1,6)

« Il est juste de dire que l'Evangile n'avait pas alors été prêché dans absolument toutes les Nations, comme les navigateurs espagnols l'ont démontré par la découverte des pays et des peuples des Indes Occidentales, puisqu'on y a repéré journellement de nouvelles et nombreuses Nations, jusque là inconnues, qui n'avaient rien entendu dire du Christ et de l'Evangile.»

(Cornélius a Lapide in Rom. 10,18)


« Cela fait 150 ans que les Espagnols ont découvert [en octobre 1492] un nouveau monde, quand Christophe Colomb et Améric (dont le pays a pris le nom) Vespucci, en naviguant, ont trouvé l'Inde Occidentale, qui constitue presque la moitié de toute la terre ; et là, l'Evangile a depuis été répandu dans tous les pays, exceptées quelques régions australes encore inconnues.

Nous pouvons donc déduire de cela, que nous approchons sensiblement de la fin du monde. Car dans le reste de la terre, il n'y a plus de parties qui n'aient point reçu un temps la foi dans le Christ, si ce n'est peut-être la Chine, où cependant il y a eu autrefois des Chrétiens et des Eglises du Christ, comme le démontre Nicolas Trigault (lib. de Fide in China propagata) par des témoignages certains. Il prouve également que l'inscription trouvée sur une pierre en Chine, atteste ouvertement que l'Evangile y a été prêché par des hommes Apostoliques.»

(Cornélius a Lapide, XVIIe S., in Mt. 24,14)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#5 Message par Abbé Zins » jeu. 25 févr. 2016 21:51


« « Cet Évangile du Royaume sera prêché de par toute la terre ». Mais tous croiront-ils ? Non ! Les uns oui, les autres non.

Cependant, le fait que certains croiront servira de témoignage contre ceux qui ne croiront pas, comme le dit Saint Jérôme..

« Et alors viendra la consommation ». Saint Augustin (Ep.80) explique que cela ne doit pas être référé à la fin de Jérusalem, mais du monde.

Aussi, dit-il, l'Évangile sera prêché avant la fin du monde en témoignage pour toutes les Nations, car toutes ne croiront pas, et alors viendra la consommation, c.à.d. la fin du monde.

C'est là un signe que la fin n'arrivera point avant que la prédication de l'Évangile ait été répandue dans le monde entier.»

(Saint Thomas in Mt. 24,14)

« Car bien que l'Evangile sera prêché partout, tous ne croiront pas.

D'où ce qui suit : « en témoignage pour les Nations », autrement dit pour l'accusation de celles qui n'auront pas cru.

Mais ceux qui auront cru seront un témoignage contre ceux qui n'auront pas cru et seront leur condamnation..

L'Evangile aura été prêché dans tout le monde, afin que les incrédules et les ingrats ne puissent plus avoir de prétexte pour excuser leur infidélité.»


(Saint Jean Chrysostome, hom. 75 in Mt.)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#6 Message par Abbé Zins » jeu. 25 févr. 2016 21:57


« Un signe de l’Avènement du Seigneur est que l’Evangile ait été prêché sur toute la terre, afin que nul ne soit excusable.»

(Saint Jérôme, in Mt. 24,14)

« Ainsi donc, quand toute Nation aura entendu la prédication de l’Evangile, ce sera lors (le temps de) la fin du monde, comme l’atteste ce qui suit : « Et alors ce sera la consommation ».»

(Origène, tract 28 in Mt. 24,14)

Si vis pacem
Messages : 411
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#7 Message par Si vis pacem » ven. 26 févr. 2016 23:49

Abbé Zins a écrit :

« Un signe de l’Avènement du Seigneur est que l’Evangile ait été prêché sur toute la terre, afin que nul ne soit excusable.»

(Saint Jérôme, in Mt. 24,14)


Cartes des missions catholiques au milieu du XX° siècle
(tiré de l'ouvrage intitulé Histoire universelle des missions catholiques. Paris, tome IV, 1958, pp. 160-161 & 272-273)

Image

Cliquez sur l'image pour l'agrandir (maximum = 2 clics)

Image

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3511
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#8 Message par Abbé Zins » lun. 29 févr. 2016 22:14

Grand merci à Si vis pacem pour avoir à nouveau publié ces précieuses cartes très parlantes et démonstratives.

Existerait-il, de surcroît, une carte mondiale de tous les évêchés, antiques et récents, fondés et établis à travers le monde ? Car qui dit évêché, dit non seulement Evangile prêché mais en outre hiérarchie établie, ou en voie de l'être, comme pour les Vicariats Apostoliques des pays de Mission.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1757
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#9 Message par Laetitia » mar. 07 juin 2016 22:18

Abbé Zins a écrit :Existerait-il, de surcroît, une carte mondiale de tous les évêchés, antiques et récents, fondés et établis à travers le monde ? Car qui dit évêché, dit non seulement Evangile prêché mais en outre hiérarchie établie, ou en voie de l'être, comme pour les Vicariats Apostoliques des pays de Mission.
Après avoir pris le temps de faire quelques recherches, il est temps de faire le point sur la question.

Une précision s'impose en premier lieu : parmi les évêchés antiques et récents, il faut différencier les évêchés résidentiels des évêchés titulaires.
Dictionnaire de Droit Canonique a écrit :On distingue : les évêques résidentiels et les évêques titulaires. Les premiers possèdent de fait la juridiction sur un diocèse déterminé, les seconds possèdent le pouvoir d'ordre et peuvent de ce chef ordonner d'autres prêtres et administrer la confirmation, s'ils sont pourvus des autorisations requises. Autrefois ceux-ci étaient appelés évêques in partibus infidelium, dénomination abrogée par un décret de la S. Congrégation de la Propagande, du 27 février 1882. L'appellation de titulaires vient de ce qu'ils reçoivent le titre d'un ancien diocèse, habité maintenant principalement par des infidèles ou des schismatiques. La liste des évêchés titulaires est donnée annuellement dans l'Annuario Pontificio. Elle comprend surtout des évêchés qui existaient dans l'ancien empire de Byzance, notamment en Syrie, Palestine, dans quelques îles de la Méditerranée et dans le nord de l'Afrique.
Autrement dit :
wikipedia a écrit :Siège titulaire

Un siège titulaire (épiscopal ou archiépiscopal) est, dans l’Église catholique, un titre accordé à certains prélats qui, sans avoir de juridiction territoriale sur des Églises locales (les diocèses 'actuels'), occupent des fonctions dans le gouvernement de l’Église catholique pour lesquels ils sont consacrés évêques. Il peut également être utilisé pour limoger un évêque jugé indésirable et qui refuse de demander sa mise à la retraite ... La nomination d’évêques ou archevêques titulaires est strictement du ressort du Saint-Siège.

Ceux auxquels ce titre est accordé, autrefois appelés évêques in partibus, pour in partibus infidelium (« en pays des infidèles »), par référence à d’anciens diocèses disparus au cours de l’histoire, sont depuis Léon XIII (1882) dénommés « évêques titulaires ».

Exemple historique.

Un exemple intéressant de diocèse in partibus infidelium ayant eu une certaine durée est celui de Bethléem. En 1168, le croisé Guillaume IV, comte de Nevers, avait promis à l'évêque de Bethléem que, si cette ville devait tomber aux mains des musulmans, il l'accueillerait, lui ou ses successeurs, dans la petite ville de Clamecy, sur ses terres de Bourgogne. Après la prise de Bethléem par Saladin en 1187, la volonté du défunt comte fut honorée et l'évêque de Bethléem élut domicile dans l'hôpital de Panthénor, à Clamecy, en 1223. Clamecy demeura le siège permanent de l'évêché in partibus infidelium de Bethléem pendant près de six cents ans, jusqu'à la Révolution française en 1789. Bethléem est toujours diocèse titulaire, même s’il est vacant ...
Ces précisions permettent d'entrevoir la difficulté de la tâche.
Ce serait, en effet, une grande entreprise de réaliser une carte interactive, qui indiquerait les évêchés « récents et anciens », diocèses résidentiels et titulaires, aux différentes époques de l'évangélisation, depuis les temps apostoliques, aux temps des missions catholiques et jusqu'à nos jours. A notre connaissance, de telles cartes n'existent pas.

Cependant des outils très utiles sont disponibles sur internet.

- En premier lieu des services de cartographie en ligne comme Google maps ou équivalent, permettent de situer les évêchés.

- Pour la traduction et la localisation des anciens noms latins des lieux, on trouve en ligne l'édition de 1972 de l'Orbis Latinus de Graesse, Lexique des noms de lieux du Moyen-âge et des temps modernes, ouvrage indispensable dans toute recherche historique.

Il existe un site Orbis Latinus Online , alliant ces deux outils, qui permet à l'utilisateur en tapant un nom de lieu ancien en latin par exemple, d'avoir directement son nom actuel et sa localisation sur carte satellite de Google maps.
Malheureusement ce site n'est maintenant plus accessible à tous.

Pour répondre à votre demande, va suivre une sélection de documents, permettant d'avoir une idée d'ensemble de l'établissement dans le monde entier de la hiérarchie catholique. Il faut évidemment faire abstraction des noms des intrus occupant actuellement les sièges.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1757
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Les 3 principaux signes de la période de la fin du monde

#10 Message par Laetitia » mer. 08 juin 2016 9:03

Aux temps Apostoliques ce sont parmi les diocèses civils de l'Empire Romain, que ce sont établis les premiers sièges des évêques chrétiens.
[i]Dictionnaire de Droit Canonique,[/i]à [i]diocèse[/i] a écrit :Une première extension du sens donné à ce mot [diocèse] eut son origine dans son acception civile, le droit romain nomme diocèses des divisions de provinces gouvernées par des légats. ... Enfin, l'Empereur Dioclétien statua qu'on appellerait diocèses douze nouvelles grandes divisions de son empire, comprenant chacune plusieurs provinces. Il s'ensuivit que, dans la terminologie ecclésiastique également, on donna le nom de diocèses à de grande divisions ecclésiastiques, correspondants aux divisions civiles.
Duchesne L., [i]Origines du Culte chrétien[/i], 1925 a écrit :p.12 ... En un point seulement, et très important, l'organisation administrative de l'empire exerça une influence réelle sur le développement des institutions ecclésiastiques. Je veux parler des circonscriptions municipales, provinciales et autres.
A l'origine, on ne s'était posé aucune question de limites. Les colonies juives étaient toujours dans les villes : il en fut de même des premières chrétientés.
A mesure que le christianisme se répandit dans les petites villes et dans les campagnes, on sentit le besoin de savoir où commençait, où finissait le territoire de chaque église. Les cités de l'empire, avec leurs territoires nettement définis par le cadastre, offrirent ici des limites toutes tracées, contre lesquelles aucune raison d'ordre religieux ne pouvait être soulevée.

p.17... Quand ces rapports furent représentés par l'épiscopat et ses groupements hiérarchiques, ceux-ci se trouvèrent correspondre, assez exactement, à certaines institutions de l'empire. On peut comparer les évêques de Carthage, d'Alexandrie, d'Antioche, au Proconsul d'Afrique, au préfet d’Égypte, au légat de Syrie. Mais il est sûr qu'il n'y a eu aucune imitation. Les grands gouvernements en question procèdent des exigences géographiques et de certaines relations historiques, qui elles-mêmes sont la conséquence des premières. Il en est de même des primaties chrétiennes.

p.22... Ces considérations … peuvent servir à montrer que plus le christianisme se répandait, plus ses cadres se dessinaient sous les mêmes influences géographiques et historiques qui avaient déterminé ceux de l'empire.
Voici une carte des diocèses civils de l'Empire Romain au IVe siècle.

                                    Image

Cette carte permet de situer les anciens évêchés qui existaient dans l'ancien empire de Byzance, notamment en Syrie, Palestine, dans quelques îles de la Méditerranée et dans le nord de l'Afrique. (en cliquant sur la carte vous êtes redirigé vers celle de Wikipedia sur laquelle vous pouvez faire des agrandissements)

D'autre part, deux sites paraissent les plus intéressants à l'heure actuelle, qui en quelques « clic » permettent de situer par exemple un diocèse ou un évêché titulaire et d'en connaître son historique.

- catholic-hierarchy.org : très complet mais comprenant quelques erreurs. (dont une au moins ayant été repérée, en cherchant le Siège titulaire de Saesina, lequel était occupé par Mgr Thuc). Malheureusement ce site ne propose pas de carte.

- gcatholic.org : propose dès l'arrivée sur le site une carte du monde entier, laquelle peut être visionnée en plein écran, mise en mode satellite, puis agrandie ; cette carte indique tous les pays du monde entier par leur drapeau. Par un clic sur le drapeau, une page apparaît indiquant tous les renseignements sur l'Eglise catholique dans ce pays.
Il semble que ce site soit le plus complet et précis à l'heure actuelle. De plus, le créateur de ce site possède un blog nommé : Sacrosancta Ecclesia dans lequel il s'est proposé justement de faire un état complet des évêchés actuels du monde entier sur des cartes interactives.

Outre ces deux sites en langue anglaise, il existe aussi un site allemand Die Apostolische Nachfolge qui a les mêmes fonctionnalités mais ne possède pas non plus de cartes.

Voici la carte de gcatholic.org (en cliquant dessus vous serez redirigé vers le site lui-même).

                         Image

Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité