Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

Répondre
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3008
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#1 Message par Abbé Zins » mar. 15 sept. 2015 11:48

Vers le 20 oct 2008

Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?


Venons-en à la seconde partie de notre réflexion commencée dans le précédent dossier.

Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

Si oui, pourquoi et en quoi ? Si non, pourquoi L’a-t-Il fait ?

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#2 Message par Anne-Marie » mar. 15 sept. 2015 11:51

Oui. En tant que Chef du corps mystique de l'Église.

Ce n’est que par lui que nous pouvons obtenir des grâces et mériter.

Jésus est notre Chef et notre répondant. Aussi par ses prières Il a mérité pour tous ses membres.

Il est descendu du ciel pour nous montrer ce que nous devions faire pour être sauvés.

Nos prières unis aux mérites de Jésus-Christ ne valent que par ses mérites, tandis que sans être unies à lui elles ne valent rien.

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 544
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#3 Message par gabrielle » mar. 15 sept. 2015 11:54

Non Jésus n’avait pas besoin de prier. Cependant dans les Saints Évangiles on rapporte souvent qu’Il l’a fait.

Je dirais que Jésus a prié afin de donner l’exemple, et de manifester que Lui et le Père étaient UN, et que sa prière était faite pour ses membres, afin qu'à sa suite et PAR LUI, AVEC LUI ET EN LUI, nos prières trouvent grâce auprès de Dieu. Il a prié comme la Tête du Corps mystique ; c'est-à-dire pour ses membres.

Pour appuyer mon raisonnement je citerais ceci :


« Mon Père, je vous rends grâces de ce que vous m’avez écouté. Pour moi, je savais que vous m’écoutiez toujours ; mais c’est à cause de ce peuple qui m’environne que j’ai parlé, afin qu’ils croient que c’est vous qui m’avez envoyé.» Jn XI,v 41-42

« Et moi je prierai mon Père, et il vous donnera un autre Paraclet, pour qu'il demeure éternellement avec vous.» Jn XIV v 16 « Moi je prie pour eux… » Jn XVII v 9

Roger
Messages : 16
Inscription : lun. 14 sept. 2015 15:47

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#4 Message par Roger » mar. 15 sept. 2015 11:56

Posté le: Lun Oct 27, 2008 22:59

Je dis que non. Il n'avait pas besoin de prier, mais Il le fit pour nous en donner l'exemple... en fait c'est nous qui avions besoin qu'Il pria.

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 413
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#5 Message par Louis Mc Duff » mar. 15 sept. 2015 12:00

Non, car n'ayant pas besoin d'être sauvé, Il n'avait pas besoin de prier, mais Il l'a fait en tant que Tête de son Corps Mystique qui est l'Église catholique.

Il l'a fait pour tous les hommes, Il a prié son Père en leur nom, pour leur obtenir les grâces de salut qu'Il venait leur mériter par son Incarnation.

D'ailleurs, dans l'Évangile, à quelques endroits (S. Jean), quand Il prie son Père, Il spécifie qu'Il prie pour nous et non pour Lui.

Il l'a fait pour nous donner l'exemple d'une vie sainte et parfaite.

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#6 Message par Anne-Marie » mar. 15 sept. 2015 12:01

Voici une autre preuve que Jésus avait eu besoin de prier. Oui, dans son agonie.

Il a prié son Père d'éloigner le calice : Non pas ce que je veux mais ce que Vous voulez.

Il voyait que son Sacrifice serait inutile pour un grand nombre.

Il y a plusieurs psaumes relatifs à cette prière.

Roger
Messages : 16
Inscription : lun. 14 sept. 2015 15:47

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#7 Message par Roger » mar. 15 sept. 2015 12:05

Le Christ, n'ayant pas de personnalité humaine, n'avait pas besoin, de soi, de prier, étant le Verbe de Dieu, il bénéficie de la vision béatifique.

Il L'a fait, de fait, en un sens relatif et d'une manière humaine de s'exprimer pour nous montrer la voie, le chemin vers le Père.

Il le dit clairement quand Il dit : Je suis la Voie, la Vérité et la Vie et que Nul ne va au Père si ce n'est par Moi.

Étant la Voie et qu'il faille passer par Lui, il faut donc qu'Il nous montre la Voie, par son exemple, à nous hommes corrompus par le péché..

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#8 Message par Anne-Marie » mar. 15 sept. 2015 12:07


Psaume 69 ( Vulg. LXVIII ) 69 Au maître de chant. Sur les lys. De David. 2 Sauve-moi, ô Dieu, car les eaux montent jusqu'à mon âme. 3 Je suis enfoncé dans une fange profonde, et il n'y a pas où poser le pied. Je suis tombé dans un gouffre d'eau, et les flots me submergent. 4 Je m'épuise à crier ; mon gosier est en feu ; mes yeux se consument dans l'attente de mon Dieu. 5 Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause ; ils sont puissants ceux qui veulent me perdre, qui sont sans raison mes ennemis. Ce que je n'ai pas dérobé, il faut que je le rende. 6 O Dieu, tu connais ma folie, et mes fautes ne te sont pas cachées. 7 Que ceux qui espèrent en toi n'aient pas à rougir à cause de moi, Seigneur, Yahweh des armées ! Que ceux qui te cherchent ne soient pas confondus à mon sujet, Dieu d'Israël ! 8 Car c'est pour toi que je porte l'opprobre, que la honte couvre mon visage. 9 Je suis devenu un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère. 10 Car le zèle de ta maison me dévore, et les outrages de ceux qui t'insultent retombent sur moi. 11 Je verse des larmes et je jeûne : on m'en fait un sujet d'opprobre. 12 Je prends un sac pour vêtement, et je suis l'objet de leurs sarcasmes. 13 Ceux qui sont assis à la porte parlent de moi, et les buveurs de liqueurs fortes font sur moi des chansons. 14 Et moi, je t'adresse ma prière, Yahweh ; dans le temps favorable, ô Dieu, selon ta grande bonté, exauce-moi selon la vérité de ton salut. 15 Retire-moi de la boue et que je n'y reste plus enfoncé ; que je sois délivré de mes ennemis et des eaux profondes ! 16 Que les flots ne me submergent plus, que l'abîme ne m'engloutisse pas, que la fosse ne se ferme pas sur moi ! 17 Exauce-moi, Yahweh, car ta bonté est compatissante ; dans ta grande miséricorde tourne-toi vers moi, 18 Et ne cache pas ta face à ton serviteur; je suis dans l'angoisse, hâte-toi de m'exaucer. 19 Approche-toi de mon âme, délivre-la ; sauve-moi à cause de mes ennemis. 20 Tu connais mon opprobre, ma honte, mon ignominie ; tous mes persécuteurs sont devant toi. 21 L'opprobre a brisé mon coeur et je suis malade ; j'attends de la pitié, mais en vain ; des consolateurs, et je n'en trouve aucun. 22 Pour nourriture ils me donnent l'herbe amère ; dans ma soif, ils m'abreuvent de vinaigre. 23 Que leur table soit pour eux un piège, un filet au sein de leur sécurité ! 24 Que leurs yeux s'obscurcissent pour ne plus voir ; fais chanceler leurs reins pour toujours. 25 Déverse sur eux ta colère, et que le feu de ton courroux les atteigne ! 26 Que leur demeure soit dévastée qu'il n'y ait plus d'habitants dans leurs tentes ! 27 Car ils persécutent celui que tu frappes ils racontent les souffrances de celui que tu blesses. 28 Ajoute l'iniquité à leur iniquité, et qu'ils n'aient point part à ta justice. 29 Qu'ils soient effacés du livre de vie et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes. 30 Moi, je suis malheureux et souffrant ; que ton secours ô Dieu me relève ! 31 Je célébrerai le nom de Dieu par des cantiques, je l'exalterai par des actions de grâces ; 32 Et Yahweh les aura pour plus agréables qu'un taureau, qu'un jeune taureau avec cornes et sabots. 33 Les malheureux, en le voyant, se réjouiront, et vous qui cherchez Dieu, votre coeur revivra. 34 Car Yahweh écoute les pauvres, et il ne méprise point ses captifs.
35 Que les cieux et la terre le célèbrent, les mers et tout ce qui s'y meut ! 36 Car Dieu sauvera Sion et bâtira les villes de Juda, on s'y établira et l'on en prendra possession ; 37 La race de ses serviteurs l'aura en héritage, et ceux qui aiment son nom y auront leur demeure.

Bible Crampon en attente de Abbé Glaire

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 544
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#9 Message par gabrielle » mar. 15 sept. 2015 13:52

Permettez-moi de vous donner quelques citations de la Chaîne d'Or de Saint Thomas d'Aquin, sur le sens de la prière de Notre-Seigneur à son agonie.

S. Cyr. Mais ce n’est pas seulement par ses paroles qu’il veut leur être utile ; il s’avance donc un peu plus loin, et se met en prière : "Et il s’éloigna d’eux à la distance d’un jet de pierre", etc.

Partout vous voyez le Sauveur se retirer à l’écart pour prier, il vous apprend ainsi la nécessité du recueillement de l’esprit et de la paix du coeur pour vous entretenir avec le Dieu très-haut.
Or, s’il s’applique ainsi à la prière, ce n’est point qu’il ait besoin d’un secours étranger, lui qui est la vertu toute puissante du Père, mais il veut nous apprendre qu’il ne faut pas s’endormir dans les tentations, mais prier avec plus d’instance
.

S. Bède. Le Sauveur prie seul pour tous les hommes, lui qui devait seul souffrir pour tous, et il nous enseigne par là que sa prière est aussi élevée au-dessus de la nôtre, que sa passion l’est au-dessus de nos souffrances.

S. Grég. de Nysse. (ou Isid., Ch. des Pèr. gr.) Mais pourquoi fléchit-il les genoux, selon le récit de l’Évangéliste : "Et s’étant mis à genoux, il priait." ?…C’est ainsi que celui qui a pris sur lui nos misères, et s’est rendu notre médiateur, fléchit pour prier les genoux de l’humanité dont il s’est revêtu, pour nous apprendre à fuir l’orgueil pendant que nous prions, et à suivre en tout les inspirations de l’humilité ; car Dieu résiste aux superbes, et il accorde sa grâce aux humbles. (Jc 4 ; 1 P 5.)

S. Chrys. Tout homme qui enseigne un art quelconque, doit joindre l’exemple aux paroles ; c’est pourquoi Notre-Seigneur qui est venu nous enseigner toutes les vertus, conforme sa conduite à ses enseignements. Il nous fait un devoir de prier pour ne point entrer en tentation, il appuie ce précepte de son exemple : "Il priait, disant : Mon Père, si vous le voulez, éloignez de moi ce calice." Ces paroles : "Si vous le voulez", ne supposent pas que le Sauveur ignorât que sa prière était agréable à son Père ; car cette connaissance n’était pas plus difficile pour lui que la science de la nature du Père, que lui seul connaît dans toute son étendue, ainsi qu’il le déclare lui-même : "Comme mon Père me connaît, ainsi je connais mon Père." (Jn 10.)

S’il parle de la sorte, ce n’est pas non plus pour éloigner sa passion, car comment admettre qu’il refusât d’être crucifié, lui qui, voyant un de ses Apôtres s’opposer à ses souffrances, l’avait repris sévèrement jusqu’à l’appeler Satan, après qu’il avait fait un si magnifique éloge de sa foi ? (Mt 16.)

S. Bède. Ou encore, il demande à Dieu d’éloigner de lui ce calice, non par crainte des souffrances, mais par un sentiment de miséricorde pour son ancien peuple, des mains duquel il ne voudrait pas recevoir ce calice. Aussi ne dit-il pas : Éloignez de moi le calice, mais : "Éloignez de moi ce calice", c’est-à-dire le calice que me prépare le peuple juif, qui ne peut alléguer son ignorance pour excuser son crime, s’il me met à mort, puisqu’il a entre les mains la loi et les prophètes qui lui parlent tous les jours de moi.

S. Athan. (de l’Incarnation contre les Ariens.) Notre-Seigneur nous fait donc voir en lui deux volontés, la volonté humaine et la volonté divine ; la volonté humaine, qui ne voit que la faiblesse de la chair, refuse de souffrir, mais la volonté divine se soumet à la passion avec amour, parce qu’elle sait que le Fils de Dieu ne peut rester enchaîné dans les liens de la mort.

Arthur
Messages : 25
Inscription : mar. 30 janv. 2007 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#10 Message par Arthur » mar. 15 sept. 2015 14:01

Jésus en tant que représentant du genre humain par son Incarnation avait besoin de prier et comme Il possédait la nature divine, seule sa prière pouvait être agréable à son Père.

Répondre

Revenir à « Questions et réflexions théologiques, philosophiques et morales »