Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

Message
Auteur
Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#111 Message par Anne-Marie » mer. 16 sept. 2015 16:54

Une question me vient à l’esprit, étant donné l’état extrême de souffrance que montre le cri de Notre Seigneur sur la Croix, se peut-il qu’à ce moment culminant de sa Passion, la suspension des effets béatifiques ait atteint toute son âme ?

Merci à l’avance cher M. l’abbé ... J'ai bien hâte de savoir !!

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 413
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#112 Message par Louis Mc Duff » mer. 16 sept. 2015 17:00

Il a suffisamment suspendu les effets de la Vision Béatifique, quant à ses effets sur le corps et dans la partie sensitive de son âme humaine, pour vouloir ressentir, dans les deux volontés en tout, toujours et constamment pleinement unies de manière active, l'abandon de Dieu.

Et cet abandon était à son paroxysme car Notre Seigneur avait pris sur Lui les péchés de toute l’humanité ; Il était devenu le Divin bouc émissaire.

Il ne faut pas oublier non plus que le Christ-Sauveur était le plus beau des enfants des hommes, et que sa sensibilité était exquise, ce qui fait qu’Il est Celui qui a le plus souffert, tant dans son âme que dans son corps : Il souffrait, je dirais, comme l’union de ses 2 volontés : en tout, toujours et constamment, et ce, sans consolation aucune.

Ce qui explique son cri sur la Croix. En prononçant ce cri du haut de la Croix, formé des premières paroles du Psaume 21, le Christ se l’appliquait à Lui-même et le réalisait ; le Christ-Sauveur priait son Père en tant que Tête de son Corps mystique, pour ses membres , et sa prière est toujours exaucée car
«… lorsque je criais vers lui, il m’a exaucé » (Ps. 21, 25)

Arthur
Messages : 25
Inscription : mar. 30 janv. 2007 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#113 Message par Arthur » mer. 16 sept. 2015 17:07

Tout d'abord, merci M. l'abbé pour toutes ces nouvelles notions qui me font comprendre davantage tout l'amour que le Christ a manifesté envers sa misérable créature.

En ce qui concerne ce cri du haut de la Croix, serait-il possible que le Christ-Sauveur aie, en ce moment, suspendu les effets de la Vison Béatifique non seulement en la partie sensitive de son âme mais aussi en sa partie purement spirituelle ?

robert
Messages : 41
Inscription : dim. 17 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#114 Message par robert » mer. 16 sept. 2015 17:09

Je me demande si, pour un moment, Il n'a pas suspendu la vision béatifique totalement, comme seul le Verbe avec Sa Toute-Puissance pouvait le faire avec sa nature humaine assumée, afin de nous montrer que sans l'aide de Dieu, nous ne pouvons rien, nous ne pouvons rien faire ; c'est comme si le Père Éternel était devenu sourd et aveugle aux prières et aux supplications de Son Fils, comme si le Père Éternel « laissait » le Fils avec sa seule nature humaine, comme s'Il le laissait sans secours divin.

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#115 Message par Monique » mer. 16 sept. 2015 17:12

Jésus a subi la séparation d'avec Dieu à laquelle nous étions destinés éternellement.

Jamais une seule seconde auparavant, la communion intime et immensément profonde qui unissait Jésus et son Père n'avait été brisée.

Alors le sentiment d'être abandonné par son Père qu’a ressenti Jésus ne correspondait que trop à la réalité à cause de nos péchés, c'est pourquoi ce cri du haut de la croix.

Roger
Messages : 16
Inscription : lun. 14 sept. 2015 15:47

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#116 Message par Roger » mer. 16 sept. 2015 17:14



Il s'est mis à notre place, à la place de l'humanité qui a abandonné Dieu en se détournant de Lui par le péché ; Il a prié à notre place afin de le fléchir, afin qu'à la vue de son sacrifice, de son immolation pour nous racheter, Dieu ait pitié de chacun de nous et nous accorde le pardon. Enfin, je suis peut-être à côté..

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 544
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#117 Message par gabrielle » mer. 16 sept. 2015 17:19

Anne-Marie a écrit :Il a accompli la Rédemption du genre humain. Il a suspendu (ou rompu) et peut être même pire, les effets de sa vision Béatifique. N’ayant rien souffert contre sa volonté, Il a voulu ressentir l’abandon de son Père dans la partie sensible de son âme.... C'est ce qui fait l'immensité de son Amour, mais la cruelle souffrance de son abandon venait peut-être de ce que la vision Béatifique était coupée.
robert a écrit :Je me demande si, pour un moment, Il n'a pas suspendu la vision béatifique totalement.... comme si le Père Éternel était devenu sourd et aveugle aux prières et aux supplications de Son Fils, comme si le Père Éternel « laissait » le Fils avec sa seule nature humaine, comme s'Il le laissait sans secours divin.
Vos interrogations me semblent laissés poindre une contradiction, en ce sens que la disparition de la vision béatifique inhérente à la très sainte Âme de Notre Seigneur Jésus dès son Incarnation, cette disparition totale de la Vision Béatifique semble heurter cette notion.

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#118 Message par Anne-Marie » mer. 16 sept. 2015 17:21

Il n'y a pas du tout de contradiction.

La Vision Béatifique a pu être suspendue complètement dans son âme humaine, c'est ce qui ferait ce cri terrible de son abandon :
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi M’avez-vous abandonné ? »
Il était dans une noirceur totale.

Dans sa nature humaine le Fils a pu être abandonné, de son Père ! Je comprends bien ce que M. l'Abbé a expliqué, mais Il veut nous élever encore plus haut ; je me posais tout simplement une question. M. l'Abbé va sûrement nous éclairer.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3008
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#119 Message par Abbé Zins » mer. 16 sept. 2015 17:31

Roger a écrit :Il s'est mis à notre place, à la place de l'humanité qui a abandonné Dieu en se détournant de Lui par le péché ; Il a prié à notre place afin de le fléchir, afin qu'à la vue de son sacrifice, de son immolation pour nous racheter, Dieu ait pitié de chacun de nous et nous accorde le pardon. Enfin, je suis peut-être à côté..
Là encore, vous parlez en or.
Anne-Marie a écrit :Il a récité sur la croix le Psaume 21. Il a accompli la Rédemption du genre humain. Il a suspendu (ou rompu) et peut être même pire, les effets de sa vision Béatifique. N’ayant rien souffert contre sa volonté, Il a voulu ressentir l’abandon de son Père dans la partie sensible de son âme. Parce qu’Il le voulait, le pensait, le souffrait vraiment… c'est ce qui met Notre Sauveur dans le comble de la souffrance. Sans péché, Il a subi pourtant la conséquence la plus terrible du péché : la réprobation. Il souffre vraiment comme s’Il était un pécheur, et pourtant Il était Innocent et pur de tout péché. C'est ce qui fait l'immensité de son Amour, mais la cruelle souffrance de son abandon venait peut-être de ce que la vision Béatifique était coupée.
Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. IIe Lettre de Saint Paul aux Corinthiens (5, 21) Bible Crampon
gabrielle a écrit :Outre le fait qu’Il a voulu et consenti à ressentir ce terrible sentiment d’abandon de son Père, et qu’effectivement dans la partie sensible de son âme il en a souffert d’une manière dont notre esprit ne peut concevoir l’intensité, le psaume 21 est sans doute celui qui décrit le plus dans des détails saisissants la souffrance du Christ en croix, ce que les pharisiens n’étaient pas sans savoir…. Jésus accomplissaient les Écritures dans les moindres détails et ce sous les yeux de ses ennemis…
Il a compté sur le Seigneur, qu’il le sauve ! Qu’il le délivre, puisqu’il l’aime !
ces paroles que les pharisiens et les autres lançaient en ricanant, ils les lisaient dans leur synagogue… O terrible aveuglement ! Je pense qu’en ce cri jeté vers le Ciel, le Christ-Sauveur se fait aussi en cet instant la voix de l’humanité pécheresse. Comme Il est la Tête du Corps Mystique, en cet instant d’abandon la voix de ses membres criait à travers Lui ; courbée sous le joug du péché, incapable de nous relever, notre voix appelait Dieu de toutes ses forces et le Christ-Rédempteur en était l’écho. Je pense qu’à cet instant Jésus faisait sienne cette prière de son Corps Mystique quoiqu’en un but différent. La Tête priait et pleurait tout comme le Corps, la Tête pour racheter, le Corps pour être racheté. La Tête pour purifier, le Corps pour gémir. La Tête et le Corps ne faisaient plus qu’une seule voix. « Ils ne seront plus qu’une seule chair.» En cet instant le Christ ne peut être séparé de son Corps Mystique, quand nous entendons ce cri de la Tête, il ne faut pas en séparer le Corps. Cela me fait penser à Saint Paul sur le chemin de Damas :
Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? (Act. 9,4)
Pourtant à ce moment là le Christ était hors d’atteinte, glorieux et régnant au Ciel, mais Il parlait au nom du Corps.
Pour mieux démontrer tout cela, pouvez-vous citer, en ce Psaume, la phrase qui suit cette intonation du Psaume 21 ?

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#120 Message par Anne-Marie » mer. 16 sept. 2015 17:39



Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

Je gémis, et le salut reste loin de moi ! [Crampon.] (Loin de mon salut sont les paroles de mes péchés : Ps. 21,2 ; Glaire)

Deus, Deus meus, réspice in me : quare me dereliquisti ? longe a salute mea verba delictorum meorum.
Merci à Louis pour la traduction de l'abbé Glaire. Si la mienne peut arriver !

Répondre

Revenir à « Questions et réflexions théologiques, philosophiques et morales »