Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

Message
Auteur
robert
Messages : 41
Inscription : dim. 17 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#121 Message par robert » mer. 16 sept. 2015 17:47

Anne-Marie a écrit :Dans sa nature humaine le Fils a pu être abandonné, de son Père !
Je pense que ca résume bien ce que j'ai dit plus haut ; et comme vous dites : vivement les explications de M. l'Abbé ! Au fait, ne vous découragez pas chère amie, j'attends la mienne également...

Merci à Louis et M. l’Abbé Glaire qui nous donnent la raison pour laquelle Notre-Seigneur s’est comme senti abandonné par le Père Éternel, raison si bien expliquée par Roger :
Roger a écrit :Il s'est mis à notre place, à la place de l'humanité qui a abandonné Dieu en se détournant de Lui par le péché ; Il a prié à notre place afin de le fléchir, afin qu'à la vue de son sacrifice, de son immolation pour nous racheter, Dieu ait pitié de chacun de nous et nous accorde le pardon.
Remercions donc également Roger, et surtout remercions tous le Saint-Esprit qui veut nous faire parvenir aux plus hauts sommets de l’Amour que Notre divin Sauveur le Christ Jésus a eu pour nous tous.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3008
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#122 Message par Abbé Zins » mer. 16 sept. 2015 18:00

Anne-Marie a écrit :
Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?

Je gémis, et le salut reste loin de moi ! [Crampon.] (Loin de mon salut sont les paroles de mes péchés : Ps. 21,2 ; Glaire) Deus, Deus meus, réspice in me : quare me dereliquisti ? longe a salute mea verba delictorum meorum.
Notre divin Sauveur incarné a donc voulu faire siennes ces paroles, et d'autres semblables en ses prières ici-bas.

Il n'est que trop clair que quand Il dit : les paroles de mes péchés (Ps. 21,2), il ne saurait s'agir de péchés qui lui soient personnels, puisqu'Il n'en a jamais fait !

Ce ne peut donc être ici que la Tête du Corps Mystique qui fait Siens les péchés de Ses membres, des Siens.

Prenons la version latine de la Vulgate, et cela deviendra encore plus clair : verba delictorum meorum.

La traduction qui vient aussitôt à l'esprit est certes : les paroles de mes péchés.

Mais les déclinaisons latines permettent aussi cette autre, beaucoup plus profonde, et, en l'occurrence, beaucoup plus exacte :
les paroles des péchés des miens.

Ici, on comprend aussitôt quel est le sens profond en lequel la Tête du Corps Mystique s'applique et fait Siens les péchés de Ses membres, des Siens.


Il faut entendre en cette même optique : Loin de mon salut :

1̊ Quant au salut spirituel et moral, il s'agit évidemment pareillement du salut des Siens, de Ses membres, non du Sien personnellement.

2̊ Quant au salut physique, par contre, il importe de l'entendre ainsi : les péchés des Miens, de Mes membres, éloigne de Moi le salut temporaire de Mon Corps physique, de l'union de Mon Ame et de Mon Corps humains, en tant qu'Il me faut les offrir en Sacrifice d'expiation pour réparer, solder, les péchés, la dette contractée par les péchés des Miens.

D'où en cet autre Psaume : « Quod non rapui, tunc exsolvebam.» (68,5) : Ce que Je n’ai pas pris, volé, dérobé, ravi, Je l’ai alors soldé, payé, rendu.. évidemment non personnellement pour Moi-même, mais pour les Miens, Mes membres, que Je fais Miens, que Je fais Moi-même !

Ainsi doivent principalement s’entendre toutes les prières du Christ-Sauveur.

Même s’Il a daigné vouloir aussi en faire comme pour Lui-même, pour sa nature humaine, tant pour en manifester la réalité, que pour nous donner l’exemple en cela comme en tout :
« Jesus coepit facere et docere.» (Act. 1,1) ; « Jésus commença à faire, puis à en enseigner.»

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 544
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#123 Message par gabrielle » mer. 16 sept. 2015 18:08

Que de souffrances nous avons placées sur les épaules de Notre-Seigneur !

Cette traduction du Psaume 21, plus dramatique, serait assez pour nous couvrir de confusion et faire couler de nos yeux des larmes amères jusqu’à la fin de notre vie.

Ici, en 2̊, une nouvelle notion pour moi, une nouvelle compréhension de cette phrase : Loin de mon salut, cette explication me donne le vertige, non pas des hauteurs, mais des profondeurs sans fonds de l’humiliation de Notre-Seigneur, Lui, Voie, Vérité et Vie, voilà que nous, créatures abjectes et minables, par nos péchés nous éloignons de façon temporaire le salut de sa Sainte Humanité, par la séparation mystérieuse de sa sainte Âme et de son Saint Corps. Ouf !

« C’est pas pour rire que je t’ai aimé » (Notre-Seigneur à Sainte Angèle de Foligno)

Un grand merci M. l’abbé….

Anne-Marie
Messages : 56
Inscription : mar. 25 août 2015 17:01

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#124 Message par Anne-Marie » mer. 16 sept. 2015 18:09

Merci Monsieur l'Abbé pour cette profonde explication.

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 413
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#125 Message par Louis Mc Duff » mer. 16 sept. 2015 18:15

Abbé Zins a écrit :
Il faut entendre en cette même optique : Loin de mon salut :

1̊ Quant au salut spirituel et moral, il s'agit évidemment pareillement du salut des Siens, de Ses membres, non du Sien personnellement.

2̊ Quant au salut physique, par contre, il importe de l'entendre ainsi : les péchés des Miens, de Mes membres, éloigne de Moi le salut temporaire de Mon Corps physique, de l'union de Mon Ame et de Mon Corps humains, en tant qu'Il me faut les offrir en Sacrifice d'expiation pour réparer, solder, les péchés, la dette contractée par les péchés des Miens.
Le 2º : Quelle explication ! et en 2 lignes en plus !... Méditons-la ! Merci Monsieur l'Abbé.

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#126 Message par Monique » mer. 16 sept. 2015 18:22

Merci Monsieur l'Abbé pour ce sens profond, c'est à méditer.

Arthur
Messages : 25
Inscription : mar. 30 janv. 2007 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#127 Message par Arthur » mer. 16 sept. 2015 18:23


"Ce que Je n’ai pas pris, volé, dérobé, ravi, Je l’ai alors soldé, payé, rendu.."
Ce verset du psaume 68 me touche plus particulièrement.

Merci M. l'abbé pour votre enseignement.

robert
Messages : 41
Inscription : dim. 17 déc. 2006 1:00

Re: Le Christ-Jésus a-t-Il eu besoin de prier ?

#128 Message par robert » mer. 16 sept. 2015 18:27

Merci beaucoup pour ce plus profond sens obtenu par la langue latine : Ses péchés sont devenus les péchés des Siens et son salut est devenu celui des Siens ; Il est vraiment la Tête du Corps Mystique et nous en sommes vraiment les Membres !!..

Wow !. Quel sens profond donne la langue latine. Le latin, langue de l'Église catholique !..

Le latin, langue des Anges et des Saints au Ciel.

Vivement la Bible de l'Abbé Glaire et la Bible Polyglotte de Vigouroux ; je suis presque incliné à dire : le latin immortel du Ciel et de l'Église.

Encore une fois, Merci Monsieur l'Abbé et que Dieu vous garde...

Répondre

Revenir à « Questions et réflexions théologiques, philosophiques et morales »