Décret sur la Parousie dans les Épîtres de Saint Paul

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1755
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Décret sur la Parousie dans les Épîtres de Saint Paul

#1 Message par Laetitia » lun. 13 janv. 2020 19:45

DE PAROUSIA SEU DE SECUNDO ADVENTU
DOMINI NOSTRI IESU CHRISTI
IN EPISTOLIS SANCTI PAULI APOSTOLI





Propositis sequentibus dubiis Pontificia Commissio de Re Biblica ita respondendum decrevit :

I. Utrum ad solvendas difficultates, quae in epistolis Sancti Pauli aliorumque Apostolorum occurrunt, ubi de «Parousia», ut aiunt, seu de secundo adventu Domini nostri Iesu Christi sermo est, exegetae catholico permissum sit asserere, Apostolos, licet sub inspiratione Spiritus Sancti, nullum doceant errorem, proprios nihilominus humanos sensus exprimere, quibus error vel deceptio subesse possit ?

Resp. Negative.

II. Utrum prae oculis habitis genuina muneris apostolici notione et indubia Sancti Pauli fidelitate erga doctrinam Magistri; dogmate item catholico de inspiratione et inerrantia Sacrarum Scripturarum, quo omne id quod hagiographus asserit, enuntiat, insinuat, retineri debet assertum, enuntiatum, insinuatum a Spiritu Sancto; perpensis quoque textibus epistolarum Apostoli, in se consideratis, modo loquendi ipsius Domini apprime consonis, affirmare oporteat, Apostolum Paulum in scriptis suis nihil omnino dixisse quod non perfecte concordet cum illa temporis Parousiae ignorantia, quam ipse Christus hominum esse proclamavit?

Resp. Affirmative.

III. Utrum attenta locutione graeca «nos qui vivimus qui residui sumus» perpensa quoque expositione Patrum, imprimis Sancti Ioannis Chrysostomi, tum in patrio idiomate tum in epistolis Paulinis versatissimi, liceat tanquam longius petitam et solido fundamento destitutam reiicere interpretationem in scholis catholicis traditionalem (ab ipsis quoque novatoribus saeculi XVI retentam), quae verba Sancti Pauli in cap. IV, epist. I ad Thessalonicenses, vv. 15-17, explicat quin ullo modo involvat affirmationem Parousiae tam proximae ut Apostolus seipsum suosque lectores adnumeret fidelibus illis qui superstites ituri sunt obviam Christo?

Resp. Negative.


Die autem 18 Iunii 1915, in audentia infrascripto Reverendissimo Consultori ab Actis benigne concessa, Sanctissimus Dominus Noster Benedictus PP. XV praedicta responsa ratat habuit et publici iuris fieri mandavit.

Laurentius Janssens, O.S.B.
Abb. tit. Montis Blandini,
Consultor ab Actis.


Revue pratique d'apologétique, 1915, tome XXI, pp. 59-60 a écrit :

Décrets de la Commission biblique sur la « Parousie ou le second avènement de Notre-Seigneur Jésus-Christ » .


À la date du 18 juin, S. S. Benoît XV a ratifié les propositions que lui présentait sur cet important sujet, au nom de la Commission pontificale biblique, Mgr Janssens, secrétaire de la dite Commission.

I. Est-ce que pour résoudre les difficultés que l'on rencontre dans les épîtres de saint Paul et des autres apôtres, où il est question de la Parousie, comme l'on dit, c'est-à-dire du second avènement de Notre-Seigneur Jésus-Christ, il est permis à un exégète catholique d'affirmer que les apôtres — bien que sous l'inspiration du Saint-Esprit ils n'enseignent aucune erreur — énoncent néanmoins leurs propres opinions tout humaine où peut se glisser l'erreur ou l'illusion.
Rép. − Non

II. Quand on ne perd pas de vue la vraie notion de la fonction apostolique et la fidélité indubitable de saint Paul à la doctrine du Maître, ni le dogme catholique sur l'inspiration et l'inerrance des Saintes Écritures en vertu duquel tout ce que l'hagiographie affirme, énonce, insinue, doit être considéré comme affirmé, énoncé, insinué par le Saint-Esprit ; quand en même temps, on pèse bien les textes des épîtres de l'apôtre, qu'on les considère en eux-mêmes et qu'on les trouve en parfait accord avec la manière de parler du Seigneur lui-même, ne faut-il pas affirmer que l'apôtre Paul n'a absolument rien dit dans ses écrits qui ne concorde parfaitement, en ce qui concerne le moment de la Parousie, avec cette ignorance commune à tous les hommes, comme l'a proclamée le Christ ?
Rép. − Oui

III. Étant donné l'expression grecque : ημεις οι Ζῶντες οι μεριλείπομενοι ; étant donné l'interprétation des Pères, surtout de saint Chrysostome, si versé dans la connaissance de sa propre langue et des épîtres de saint Paul, peut-on rejeter, comme cherchée trop loin et dépourvue de fondement solide, l'interprétation, traditionnelle dans l'enseignement catholique et conservée même par les novateurs du XV° siècle, qui explique les paroles de saint Paul au chapitre IV de la première épître aux Thessaloniciens, versets 15-17, sans y voir d'aucune façon l'affirmation d'une Parousie tellement rapprochée que l'apôtre se range lui-même, ainsi que ses correspondants, parmi les fidèles qui seront alors vivants et iront à la rencontre du Christ ?
Rép. − Non

Répondre

Revenir à « Documents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité