Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

Message
Auteur
chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#51 Message par chartreux » ven. 06 mars 2020 13:19

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :
3. Les preuves rationnelles de l'immutabilité divine viennent de : l'essence même de Dieu, qui est être pur et simple, ce qui exclut tout début et toute fin ; l'indépendance et l'auto-suffisance de cette essence, ce qui exclut toute influence externe et tout besoin ou autre cause interne de changement ; la Simplicité divine, qui exclut toute composition ou décomposition qui découlerait de la mutabilité ; l'infinité divine, qui ne peut ni croître ni diminuer, ni passer d'un état à un autre ; et enfin, du fait que Dieu est toujours actuellement Tout ce qu'il peut être, ce qui exclut la possibilité d'acquisition ou de perte. Tous ces arguments, et particulièrement le dernier que nous avons mentionné, semblent à première vue ne pas s'appliquer aux actes contingents en pensée et en volonté de Dieu. Mais il est absolument nécéssaire que sa connaisance et sa volonté concernant des choses hors de Lui soient eux-mêmes déterminés, par ce que l'indétermination serait une imperfection ; et si cette détermination en Dieu (ad intra) est nécéssaire, sa tendance vers tel ou tel objet particulier ne peut avoir ni début ni fin. De plus, comme cette intention ou appréhension de l'Intellect et de la Volonté divines vers des objets contingents ne constituent pas l'Être essentiel ou la vie de Dieu, et bien que l'Essence et la Vie divines soient entièrement indépendantes d'elles, elle n'en sont pas moins contenues dans cette essence et cette vie, et doivent donc participer de leur immutabilité.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#52 Message par chartreux » sam. 07 mars 2020 5:42

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :
En démontrant l'immutabilité des actes libres de Dieu à partir de nécessités concernant son être même, nous avons aussi donné accès à la solution de la contradiction apparente entre l'Immutabilité divine et la liberté de la Volonté divine. Il est clair que le pouvoir de changer une décision déjà librement prise n'est pas essentiel à la liberté ; bien au contraire, la vraie liberté est cohérente. Si une décision libre produisait un changement en Dieu, ce serait un acte nouveau ou une nouvelle existence qui serait opposée à la Simplicité et l'Infinité divines. Mais nous venons de voir que ce n'est pas le cas (au §64, II). Et en fait, la difficulté d'expliquer le libre arbitre de Dieu vient moins de son Immutabilité que de sa Simplicité, son Infinité et sa Nécessité ; mais quand celles-ci sont bien comprises, on réalise qu'elles sont le fondement même de sa Liberté. Ce que nous venons d'exposer donne aussi la clé de résolution des autres difficultés.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#53 Message par chartreux » lun. 09 mars 2020 10:37

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :
II. "Dieu, bien qu'immuable en lui-même, est le principe de toutes les choses changeantes et de tous les changements qui ont lieu en eux ; ainsi son immutabilité essentielle n'exclut pas la variété de son activité externe et de ses relations avec les créatures. Est à exclure, en revanche, tout ce qui impliquerait un changement dans la Substance divine, notamment toute nouveauté dans la volonté ou dans un acte en cours d'exécution, et toute affection ou détermination reçue de l'extérieur". Cette doctrine est de Foi, et évidente philosophiquement et théologiquement ; mais les théologiens diffèrent pourtant dans leur manière de l'exprimer et de l'appliquer.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#54 Message par chartreux » mar. 10 mars 2020 11:27

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :

1. Les œuvres de la toute-puissance divine ne sont pas éternelles. La création et les actes de la providence sont mesurés par le temps ; quand l'effet commence, l'action divine (ad extra) qui la cause commence également. Mais la réalisation d'un décret éternel dans le temps n'est pas un changement dans celui qui le produit, et ne présuppose pas un tel changement non plus. Dieu ne produit pas des effets par des forces ou des instruments, mais simplement en exécutant sa Volonté toute-puissante. Ce serait avec encore moins de raison que l'on croirait trouver en les attributs de Créateur, Seigneur, etc. qui décrivent l'activité externe de Dieu, des signes de changement en Lui (cf. S. Augustin, De Civ. Dei, lib. xii., c. 17; Abelard, Introd. 1. iii., c. 6).
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#55 Message par chartreux » mer. 11 mars 2020 11:53

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :


2. Encore une fois, Dieu noue des relations diverses avec ses créatures, notamment dans l'Incarnation et par les opérations de sa grâce. Ces relations sont des variations qui procèdent de Dieu, et qui d'une certaine manière se terminent aussi en Lui. Mais, là aussi, la créature seule est substantiellement et intérieurement affectée par le changement : la grâce rapproche la créature de Dieu, et dans l'Incarnation la créature est élevée à l'unité de Personne et de dignité avec Dieu, qui Lui-même n'est ni élevé ni abaissé par ce processus (cf. S. Augustin, lib. 83 Quaest., q. 73, De Incarn.).
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#56 Message par chartreux » jeu. 12 mars 2020 12:07

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :
3. Troisièmement, Dieu perçoit les changements qui arrivent dans les créatures, et dispose ses opérations en conséquence. Il semblerait à première vue que ces changements dans les créatures ont un effet par contrecoup sur le Créateur, et même sur sa Vie intime. Mais le vrai motif qui détermine les opérations divines est en Dieu lui-même ; qu'Il soit différemment disposé suivant l'attitude bonne ou mauvaise des créatures, n'implique pas une variété d'actes ou de dispositions en Lui. Son amour infini du Bien Suprême est à la fois amour des bonnes créatures et haine et colère envers les mauvaises. De plus, Son plaisir ou déplaisir apparaissant à un temps ou un autre a existé de toute éternité en Lui, et est simplement manifesté dans le temps. Le repentir, par exemple, semble absolument incompatible avec l'immutabilité divine. L'Écriture-Sainte nie parfois l'existence du repentir en Dieu, et parfois le lui attribue. Il faut donc comprendre que les opérations ou affections divines se manifestent parfois extérieurement, en des temps divers et des circonstances diverses, d'une manière qui ressemble au repentir humain. Cf. S. Augustin, Ad Simplicium, q. ii, n. 2.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#57 Message par chartreux » ven. 13 mars 2020 11:23

SWS, Livre II, I, C3, §65 traduit par le chartreux a écrit :
III. L'immutabilité absolue est l'apanage de Dieu seul. Elle ne peut pas être communiquée aux créatures qui sont par essence sujettes au changement. Cependant, la grâce peut faire que tous les changements négatifs naturels aux créatures peuvent être empêchés, et même rendus impossibles ; quand cela survient l'immutabilité de Dieu est d'une certaine façon transmise à Ses créatures. Mais cette immutabilité communiquée n'est jamais absolue, par ce qu'elle n'exclut pas la multiplicité ni le progrès dans la vie intime de la créature. Notons que les créatures spirituelles jouissent par nature d'un certain type d'immutabilité, par l'incorruptibilité de leur substance et l'immortalité de leur vie.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#58 Message par chartreux » sam. 14 mars 2020 9:08

SWS, Livre II, I, C3, §66 traduit par le chartreux a écrit :
Section 66. L'inconfusibilité de Dieu.

I. L'attribut que nous allons considérer maintenant complémente la Simplicité divine. Il exclut de Dieu la possibilité d'entrer en composition avec toute autre substance, forme, ou matière, et d'être numéroté ou comparé à d'autres. Il exclut nettement tout panthéisme, qui rabaisserait la perfection de la divinité sous celle des esprits créés. Le concile du Vatican proclame cet attribut en disant qu'Il est "indiciblement élevé au-dessus de tout ce qui est et peut être conçu hors de lui" (session 3, chap. 1).

II. Dieu ne peut pas plus entrer en composition avec une substance externe qu'il ne peut admettre de composition en Lui-même ; car la substance composante deviendrait une partie de la substance divine, et détruirait sa simplicité. Dieu ne peut devenir identique à d'autres substances, par ce qu'alors ou bien ces substances cesseraient d'être distinctes l'une de l'autre, ou bien ce serait la fin de la Simplicité divine.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#59 Message par chartreux » lun. 16 mars 2020 11:46

SWS, Livre II, I, C3, §66 traduit par le chartreux a écrit :
II. 1. Dieu ne peut être la matière ou substrat de toutes choses, par ce que sa Substance est éminemment une, simple, et indivisible. Il ne peut pas non plus être la racine de toutes choses au sens où ces dernières partageraient sa substance et existeraient de son énergie propre.

II. 2. Dieu ne peut pas non plus être la forme substantielle de l'univers, même d'une façon que sa substance n'agit que partiellement comme âme du monde et conserve une existence indépendante à côté. Toutes ces hypothèses contredisent directement les attributs de Simplicité, d'Immutabilité, et d'Infinité, sans parler des absurdités diverses qu'elles renferment.

II. 3. Dieu ne peut pas participer à une composition qui produise une nature, fût-ce d'une manière surnaturelle. C'est pourquoi dans l'Incarnation il n'y a ni unité de nature ni perte d'indépendance ou d'auto-suffisance de la part de la Personne divine qui fait sienne la nature humaine, et se la soumet. Une union de ce genre, où une nature assume l'autre et la domine, sans qu'il y ait aucune fusion des deux natures, n'est exclue par aucun attribut divin ; bien au contraire, elle n'est possible qu'en vertu de son Être Absolu et de sa toute-puissance.

II. 4. Dieu ne peut pas être rangé dans la même catégorie ou comparé à aucun autre être, par ce qu'Il n'a rien en commun avec eux. Aucune notion générale ne peut concerner à la fois Dieu et les créatures. Même les notions de substance et d'être changent de sens quand on passe des créatures à Dieu.
(à suivre)

chartreux
Messages : 1412
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre II : Dieu

#60 Message par chartreux » mar. 17 mars 2020 11:32

SWS, Livre II, I, C3, §66 traduit par le chartreux a écrit :
III. Bien que la simplicité absolue de Dieu est exaltée au-dessous de toutes les substances créées, c'est pourtant ce même attribut qui permet à Dieu de pénétrer les créatures avec sa substance d'une façon beaucoup plus intime que ne pourrait le faire une créature dans une autre. Cette présence intime dont parle l'Apôtre quand il dit "au-dessus de tous, qui agit par tous, et qui réside en nous tous", ὁ ἐπὶ πάντων καὶ διὰ πάντων καὶ έν πᾶσιν(Eph 4:6), est une conséquence immédiate de la création et de la préservation de toutes choses. On peut dire qu'elle vaut pour toutes choses, mais elle croît à mesure que croît l'influence de Dieu sur les créatures. Une union intime avec Lui exige que la créature soit élevée à un état surnaturel, et ne concerne donc que certaines classes de créatures. Nous traiterons plus loin de l'union hypostatique par laquelle Dieu le Fils assume une nature humaine, et aussi de l'union intellectuelle de la Substance divine avec les élus dans la Vision Béatifique.
(à suivre)

Répondre

Revenir à « Résumé de théologie dogmatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 0 invité